Quels types de musique pour travailler ?

La musique au travail est un sujet qui divise : certains crient au scandale lorsque leurs collègues mettent leur casque et se coupent du monde dans l’open space, quand d’autres ont besoin d’écouter leurs hits préférés pour être sûrs de rester concentrés toute la journée. Pour ceux-là, voici quelques conseils à appliquer avant de mettre son casque sur les oreilles, car toutes les musiques ne sont pas bonnes à écouter au travail !

articleImage

Vivaldi pour la concentration

La musique est à l’origine de nombreux bienfaits nécessaires dans le cadre du travail. Elle aide à la concentration, à la motivation, et permet d’évacuer le stress. Mais pour en tirer tous ces bienfaits, il convient d’écouter des morceaux particuliers. Du hard rock à fond dans les oreilles vous isolera des nuisances de l’open space mais ne vous aidera certainement pas à rédiger un rapport d’une centaine de pages sur les finances de l’entreprise sur ces cinq dernières années. Aussi, une musique accompagnée de paroles réduira votre capacité de concentration puisque votre cerveau essayera naturellement de déchiffrer le langage. « Il peut être bénéfique de travailler en musique tant qu’il n’y a pas besoin de prendre connaissance ou de manipuler des textes » explique Hervé Platel, Professeur de Psychologie à l’université de Caen pour le site Atlantico.fr. Il convient donc de choisir une musique instrumentale qui ne contient pas trop de fluctuations. Elle aura un bien meilleur effet sur la concentration.

Avicii pour la motivation

Les musiques avec un rythme plus soutenu qui vous donnent envie de vous trémousser sur le dance floor comme vous le faites habituellement lors des soirées After Work, gardez-les pour vous stimuler ! Si les violons facilitent la concentration, les platines vous aideront en début de matinée pour lancer votre journée par exemple, ou après le déjeuner lorsque votre cerveau utilise l’excuse de la digestion pour ralentir votre productivité intellectuelle. Autrement dit, cette musique stimulera votre cerveau et vous aidera à lutter contre les moments de fatigue passagers. Elle « devient stimulante […] à partir du moment où le travail s’avère un tant soit peu répétitif », ajoute Hervé Platel. « Une musique excitante pose également soucis. Elle peut être utilisée de façon très temporaire pour se donner un coup de fouet, mais sur le long terme elle a davantage tendance à épuiser. » Le choix d’une musique au travail dépend donc de plusieurs facteurs. Choisissez-la en fonction de votre tâche, de votre besoin (motivation, concentration) et bien sûr en fonction de vos goûts ! Faites découvrir votre playlist à tous vos collègues et contacts professionnels grâce à la fonction partage sur Viadeo ;)