Evoquer le changement de carrière en entretien

De plus en plus de personnes envisagent une reconversion professionnelle : prendre un virage à 180 degrés est une idée qui séduit à n’importe quel âge et dans n’importe quel secteur. Cette tendance s’inscrit dans la nouvelle donne de l’emploi qui ne cesse d’évoluer avec son temps. Changer de carrière ? Pourquoi pas. Mais comment convaincre un recruteur que ce changement est bénéfique tant pour vous que pour l’entreprise ?

articleImage

Pourquoi se reconvertir ?

D’après un sondage mené en 2014 par l’AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes) et recueilli par le journal LeMonde, 42 % des moins de 30 ans envisagent de changer d’orientation dans les trois prochaines années contre un taux de 32 % pour l’ensemble des actifs. Les raisons d’une reconversion sont variées : un salarié décide de changer de voie lorsqu’il ressent un manque d’évolution dans son secteur, lorsqu’il juge le salaire peu satisfaisant, ou simplement parce qu’il a perdu la flamme et qu’il cherche une nouvelle source de motivation. Aussi, la découverte d’une nouvelle passion amène parfois à un changement complet d’activité.

Mais avant de convaincre un futur employeur que vous ferez l’affaire dans votre nouvelle carrière, vous devez en être convaincu vous-même. Ce choix doit être le fruit d’une mure réflexion, l’aboutissement d’un projet que vous aurez construit pas à pas. Vous ne devez pas tout plaquer sur un coup de tête ! N’hésitez pas à consulter nos conseils pour construire votre projet professionnel étape par étape.

Montrer que vous êtes prêt

Une fois assuré que ce changement de carrière est vraiment ce dont vous avez besoin, toute la difficulté sera de convaincre les recruteurs que votre reconversion est aussi un atout pour l’entreprise.

Tout d’abord, l’exercice le plus difficile sera de lier vos anciennes tâches à celles qui vous attendent. Vous devrez valoriser votre expérience professionnelle et montrer en quoi elle est bénéfique pour votre futur poste. Si besoin, faites un bilan de compétences en vous aidant des professionnels en la matière, et réalisez des formations qui vous permettront de valider vos acquis.

D’un point de vue plus général, vous devrez montrer que le virage pris dans votre carrière ne s’est pas fait sur un simple coup de tête, que vous avez une réelle appétence pour votre nouveau métier, et que vos expériences passées vous permettront d’apporter un regard inédit bénéfique à la entreprise.

Enfin, vous devrez bien évidemment vous fondre dans votre nouveau rôle, et cela requiert un minimum de préparation. Adoptez le jargon, le style vestimentaire et les comportements adéquats. Si vous êtes un banquier reconverti en professeur de sport, le costard-cravate n’est plus de rigueur !

L’important dans un changement de carrière est avant tout d’assumer sa décision, d’être sûr de son choix. Vous montrerez ainsi que vous n’avez pas amorcé ce virage sur un coup de tête et que vous êtes prêt à mettre intelligemment votre expérience au service de votre nouvelle entreprise.