Ces secteurs qui ont le vent en poupe

La hausse constante du chômage ne cesse de faire les gros titres ces dernières semaines et cela ne favorise pas un élan d’enthousiasme. Pourtant, plusieurs études devraient pousser à l’optimisme, puisque d’après elles, ce n’est qu’une question de temps avant que l’embauche ne reprenne son envol.

articleImage

Le recrutement en hausse

Si le taux de chômage augmente, la bonne nouvelle est que des recrutements sont à prévoir, et la vague aurait commencé dès 2015. Selon l’étude annuelle "Besoins en Main-d'Œuvre" réalisée par Pôle emploi, plus de 1,73 million de postes auraient été proposés en France.

Selon cette étude, les secteurs qui recrutent le plus se trouvent dans les métiers des services aux particuliers (41%), suivi des services aux entreprises (23%) et enfin, le commerce (12%).

Les métiers de l’encadrement qui émergent concernent les ingénieurs et cadres d'étude, R&D en informatique, chefs de projets informatiques (plus de 25 000 emplois), les ingénieurs et cadres d'étude dans la R&D industrielle (plus de 11 000), les cadres administratifs, comptables et financiers (plus de 9 000), pour des contrats proposés se répartissant comme suit : 35% en CDI, 23% en CDD, 42% d’emplois temporaires.

D’un point de vue géographique, les régions de l’ouest de la France, de l’Ile-de-France, Rhône-Alpes et PACA sont celles qui offrent le plus d’emplois.

Les secteurs porteurs jusqu’en 2022

D’après le rapport « Les métiers en 2022 » délivré par France Stratégie et DARES en avril 2015, de nombreux départs en retraite favoriseront l’accès à l’emploi. D’ici 2022, ce seront donc plus de 370 000 postes d’agents d’entretien, plus de 320 000 emplois d’aide à domicile, plus de 300 000 postes d’enseignants, 255 000 employés dans les fonctions administratives, 245 000 cadres comptables et financiers qui se libéreront.

Ces postes s’ouvriront jusqu’en 2022 pour cause de départs massifs en retraite (75%) et dans le cadre de création pure d’emplois (25%), et une bonne partie d’entre-deux remonteront dans les offres d’emplois sur Viadeo !

Ces deux études nous ouvrent une fenêtre plus colorée sur l’évolution de l’emploi qu’actuellement et expliquent l’engouement des politiques pour les présidentielles de 2017 ; l’heureux élu sera certainement le symbole malgré lui de l’inversement de la courbe du chômage et sera alors reconnu pour cela…