A la découverte d’un nouveau style de coworking : Nuage Café

Il y a un peu plus d’un mois, un drôle de café ouvrait ses portes à Paris. Nous sommes allés à la rencontre du cofondateur de ce nouvel espace de coworking connecté à l’ambiance « home sweet home ». Passez avec nous le portail et la cour arborée du 14 rue des Carmes, dans le 5ème arrondissement de Paris, pour une visite guidée par Emmanuel Watrinet, de ce paradis pour freelances.

articleImage

Le Nuage Café, qu’est-ce que c’est ?

Nuage est à la fois un café convivial et un lieu de travail. On accueille ici tous les gens qui « font bouger les lignes », c’est notre expression. Chacun a des ambitions et souhaite les mener à bien. Nous sommes là pour s’assurer qu’ils puissent le faire dans les meilleures conditions. On a un peu le rôle de « concierge » sur place. On apporte des services complémentaires, différents espaces de travail, des prises de courant, des salles de réunion, du wifi, du café et des snacks (à volonté et compris dans l’offre)…en bref tout ce qu’il faut ! C’est particulièrement adapté aux freelances qui travaillent souvent chez eux et ont besoin de sortir de leur bulle.

Emmanuel, qu’as-tu fait avant le Nuage Café?

Avant j’étais ingénieur. J’ai travaillé pendant quatre ans à la Commission de Régulation de l’Energie. J’étais amené à me déplacer régulièrement à l’étranger. J’ai donc souvent eu besoin de me retrouver dans un endroit pour travailler entre deux réunions… J’ai vu des choses assez bien faites ailleurs, mais pas en France. En parallèle de cet emploi, je travaillais sur un autre projet avec deux associés. Nous souhaitions nous réunir le soir pour en discuter à Paris et ne trouvions pas d’endroit adapté. Nous avons eu envie de répondre à ce besoin et de créer un nouvel espace. C’est de là qu’est partie l’idée de Nuage.

Une fois que tu as eu l’idée, qu’est-ce qui vous a convaincu de vous lancer ?

Cela faisait longtemps que je réfléchissais avec mes associés actuels à un projet personnel, mais nous pensions qu’il était important d’avoir une activité salariale au préalable, afin de se faire les dents et de bien comprendre la vie d’entreprise. Nuage, c’est un domaine qui m’intéresse particulièrement car il y a la fois un caractère humain où l’on rencontre des personnes de tous horizons, et un caractère « intellectuel », afin de toujours faire vivre l’espace avec des services, des ateliers réguliers... La transition s’est faite doucement. Petit à petit je suis passé à temps partiel sur mon ancien poste, afin d’allouer plus de temps à Nuage. Il a fallu pratiquement un an pour trouver un local qui correspondait à nos attentes ! Ici, 14 rue de Carmes, ça a été un coup de cœur pour nous tous. C’est pour cela qu’on s’est lancé.

Quels sont les avantages de Nuage Café ?

Lors du lancement de Nuage, j’ai travaillé à domicile et j’ai rapidement compris qu’il était nécessaire de sortir de chez moi. Pour rencontrer des gens, mais aussi pour sortir de ma bulle. Les rencontres ne sont pas évidentes dans les cafés traditionnels, mais elles ne sont pas toujours recherchées par les freelances. Nous n’avons pas l’intention de « forcer » les rencontres, mais de les faciliter. C’est pour cela que l’on a mis en place une petite plateforme où l’on peut décider d’afficher dans le Café, la place à laquelle on se trouve, ce sur quoi on travaille et ce dont on a potentiellement besoin.

Peux-tu nous parler de l’offre et des futures animations de Nuage…

L’offre principale chez Nuage c’est 4€ de l’heure / 16€ la journée / 250€ par mois avec boissons chaudes et comptoir de snacks en libre service. Nous avons aussi le Comptoir Premium : pour un petit supplément, une offre de produits plus haut-de-gamme. A terme, l’idée est de pouvoir proposer des plats.

On a trois profils très variés d’utilisateurs : les freelances, les étudiants et les startups. Nous en avons déjà plusieurs qui ont pris des forfaits mensuels et ont fait de Nuage leurs bureaux. L’idée est de pouvoir rendre service à ces cibles. Cela passe par plusieurs choses : - La permanence : on est en train de recruter des ambassadeurs. Des personnes aguerries dans leur métier, quelque soit leur expertise, qui viendront régulièrement travailler chez Nuage. Ils seront disponibles si un client a une question sur leurs domaines de compétence. - Les ateliers : nous souhaitons proposer chaque semaine deux ateliers. L’un dédié aux freelances et l’autre aux startups, notamment aux startups étudiantes. On envisage également par la suite le brunch des entrepreneurs avec nos utilisateurs réguliers. Les ateliers peuvent également être à l’initiative des clients, du moment que le thème correspond à nos valeurs bien sûr.

Qu’avez-vous prévu pour l’inauguration du samedi 16 Janvier ?

La journée d’inauguration sera rythmée en trois temps. En début d’après-midi, Viadeo Freelance animera un atelier sur les réseaux sociaux, nous aurons ensuite la participation d’une association de startups étudiantes, puis nous terminerons par une petite fête. Seront également proposés des cocktails autour du café et du cacao, préparés par des champions en la matière. Le principe sera du « pay as you like », c’est-à-dire que l’entrée sera gratuite, mais le tarif sera à l’appréciation de chacun. Alors, à samedi !